Encore une perle que nous livre la communauté SEO sur LinkedIN

Extrait d’un post LinkedIn

Une belle perle LinkedIn

Est-ce qu’il y a besoin de broder sur ce post Linkedin ? Tout y est : le ton péremptoire genre « gardez la tête dans le sable pendant que je rafle tout ».

L’auteur lance donc 2 pages sur un nom de domaine et a 50 visites le jour du lancement.

Encore un bel exemple de fausse démonstration. Comme les courbes qu’on voit dans tous les sens, la plupart du temps sans échelle, et bien entendu sans référence au site « pour garder l’anonymat du client ».

Ce qu’il faudrait montrer

Le site, son URL. Si le site a déjà des visites c’est probablement qu’il s’agit d’un nom de domaine expiré, ou d’un nom tellement explicite sur un sujet actuel qu’il est tapé naturellement.

Referenceurs.org peut faire pareil

Alors ici aussi on a de quoi pavoiser.

Impact dans la recherche Google

Et ça va même plus loin, est est des oufs, on vous partage absolument touuuuut !

Et BIM le petit screenshot de la GSC des familles, check ça 10 CLICS et 35 impressions en moins d’un mois

Et ce n’est pas fini !

Le site dont il est question ici n’est pas un expiré.

Il n’y a qu’une page en ligne.

Sur cette page, 700 mots.

Eeeeeetttttttttttttttt…. 0 backlink

Liens externes total : 0 (Source : Google Search Console)

Alors certes j’ai moins de visites, mais j’ai déjà des clics.

Je convertis graaaave.

Voilà, fin de la démonstration. Mike drop.